Trackdown, serie Western de la television americaine CBS de 1957 a 1959.

Scénarios écrites sur la base des enquêtes et dossiers des fameux Texas Rangers.

Trackdown est une série de télévision américaine (+70 épisodes) mettant en vedette Robert Culp. Il joue le Texas Ranger Hoby Gilman. Les histoires se déroulent dans les années 1870, après la guerre civile américaine. Dans les premiers épisodes Gilman, va dans les différentes villes où il utilise son revolver pour traquer et appréhender les criminels recherchés à travers le Lone Star State, Texas!

Ci desssous, un extrait de l’épisode numéro 30 intitulé  » La fin du monde ».

Un inconnu arrive en ville. Il apporte un message difficile à croire mais d’une grande importance. Un message que lui seul est capable d’interpréter dans le feu de l’univers. Mais que la population soit rassurée, lui seul saura les protéger. Qu’ils amènent leurs amis, il leur dira dans la soirée comment prendre les mesures pour se protéger. Interpellé: « Vous vendez quoi? De l’huile de serpent? ». Il répond: « Le monde va arriver à une fin et s’enflammer, à minuit ce soir. Sans mon aide et connaissances,  pour chacun d’entre vous, ce sera la mort! »

Suit l’échange dans le saloon entre le Texas Ranger, le Shérif et cet inconnu.

L’inconnu questionne le Texas Ranger: »Vous restez longtemps en ville? »

Ranger répond: « A ce que je comprend, jusqu’à minuit ».

« Vous avez entendu? » ,  » Oui, j’ai entendu. »

Ranger: « Votre nom, c’est Trump? » puis continue: « Bon Sheriff, combien de temps allez vous accepter cela? »

Sheriff: « Que voulez vous dire? »

Ranger: « Combien de temps allez vous laisser cet escroc se balader dans cette ville? »

L’escroc: « Doucement , fiston, je peux vous poursuivre… »

Ranger: « Qu’en pensez vous Sheriff,  allez vous l’enfermer? »

Sheriff « Pourquoi? »

Ranger: « Voler c’est voler, que cela soit avec une arme ou des mots malintentionnés »

L’escroc: « Je n’ai pas l’intention de rester là à me faire insulter sheriff. Si vos habitants ne veulent pas de mon aide, je peux aller ailleurs. »

Sheriff: « attendez Monsieur Trump. Il ne parle pas pour nous, les autres. »

Puisque le sheriff ne veut pas intervenir le Ranger va chez le juge.

Le juge lui demande « l’arrêter pour quel motif….avec quelle  preuve …Bizarre comment en étant enfants nous avions peur du noir. Maintenant que nous sommes adultes, nous n’avons plus peur mais c’est marrant comment un ENORME mensonge nous fait redevenir des enfants à nouveau. »

Les habitants de la ville se retrouvent le soir comme des moutons allant à l’abattoir. Le grand prête de l’arnaque les attend et leur dit:  » Je suis le seul, ayez confiance en moi. Je peux construire un mur autour de votre foyer, un mur impénétrable……..

Les personnages et les situations de cet article étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. 

Ici l’épisode originale.